Renouveau intérieur

Renouveau intérieur

Sibylle Hahner | 1 mars 2019 | Scène

Les architectes bâlois Beer Merz ont transformé un petit immeuble d’habitation historique en un véritable joyau contemporain. La transformation à la Holbeinstrasse dans le quartier historique «Am Ring» est un bel exemple d’une intégration réussie d’une construction ancienne, pas encore classée, sans pourtant devoir renoncer à une réalisation moderne, tant en termes d’espaces que de matériaux.

Transformation Holbeinstrasse, Bâle, Photo: Marc Niedermann

Les architectes David Merz et Anja Beer ont adapté le contexte existant aux besoins de leur jeune famille et ont agrandi la partie supérieure de la maison pour en faire un appartement en location sous les toits. La maison, construite originellement en 1898, est maintenant divisée en deux duplex spacieux.

L’état des lieux du bâtiment d’origine a fait apparaitre des parquets en chêne dans toutes les pièces, qui, pendant des décennies, avaient été recouverts de moquettes. Tous les sols sont en plancher à cassettes avec des marquèteries raffinées en bois de cerisier et de noyer.

Un élément pivot de ce concept de transformation de Beer Merz Architects a donc été l’extension côté cour du bâtiment datant de 1946. Outre une meilleure vue sur le jardin planté d’arbres anciens, la pièce supplémentaire et la terrasse au-dessus jouissent après la transformation d’un grand nombre d’avantages. Les architectes ont décidé de transformer la pièce qui donne sur la cour ainsi que son extension en une seule grande cuisine-salle de séjour et d’utiliser l’espace où se trouvait la cuisine originale pour y construire un escalier étroit à une volée menant à l’étage supérieur, un vestiaire et une salle de bains pour invités.

Nouveaux matériaux
Un nouvel espace avec de nouveaux matériaux: une colonne conique en béton brut avec solive ouvre la vue sur les deux pièces disposées en alignement créant ainsi une ligne de fuite qui se voit renforcée par une nouvelle grande fenêtre dans l’annexe de la cour. Le bloc cuisine qui longe le mur souligne la nouvelle longueur de la pièce de 9,65 mètres. David Merz apprécie la rugosité du béton, c’est pourquoi le plan de travail de la cuisine est entièrement de béton coulé. Pour le design des éléments bas du bloc-cuisine, Beer Merz a misé sur une juxtaposition de larges tiroirs en bois et de surfaces d’étagères, qui semblent abs-traites et modélisées.

Le bloc-cuisine contraste avec une grande surface murale anthracite, où se trouvent un réfrigé-rateur et un four encastrés, tous deux traités avec de la peinture pour tableaux. Elle peut éga-lement servir de surface magnétique.

Afin de bien délimiter les zones qui ont été transformées, une chape en ciment, avec une surface sobre et polie, permet de mettre en évidence cette nouvelle organisation spatiale. D’un point de vue esthétique, le glacis vert olive rehaussé de mica argenté des surfaces en bois leur confère une matérialité nouvelle.

   
Intervention peu encombrante
Avec une surface de quelque six mètres carrés, la salle de bains n’est pas très grande, mais la qualité de la pièce est déterminée par la grande fenêtre qui donne sur la cour idyllique. Le glacis craquelé aux couleurs nacrées des carreaux gris brillant «Golem» de la salle de bains miroite à la lumière. Pour des raisons d’espace, il n’y a pas de baignoire classique, mais une baignoire ci mi- hauteur carrée en béton, qui sert à la fois de douche et de baignoire.

À cet étage aussi, la généreuse structure de l’espace a été consciemment conservée. Comme à l’étage inférieur, l’ancienne cuisine a été transformée en y insérant un escalier étroit avec des plans de travail et des zones de rangement latéraux en bois de sapin et des armoires murales sur les deux côtés opposés.

La Couronne du bâtiment
Le nouvel appartement mansardé bénéficie lui aussi d’un haut niveau de confort: il comprend un vaste espace salon, cuisine et salle à manger avec deux espaces sanitaires. Un escalier intérieur en colimaçon relie les deux étages supérieurs. La nouvelle image de la façade se voit complétée, côté rue, par trois lucarnes rampantes, légèrement inclinées en fonction des axes des fenêtres existantes. Côté jardin, plusieurs terrasses semblent s’empiler les unes sur les autres. Un espace extérieur, légèrement en retrait, a été ajouté pour compléter l’appartement en attique. La terrasse commune sur le toit, soutenue en raison de sa construction par une solive dans la zone du toit, parachève le bâtiment.

Depuis la terrasse sur le toit, la vue s’étend jusqu’aux collines qui entourent Bâle. Au sud, c’est la nouvelle silhouette de Bâle qui émerge, avec la Tour Meret-Oppenheim de Herzog & de Meuron, le chantier de la Tour Bâloise de Miller & Maranta et la tour attenante de la Markthalle de Diener & Diener. La Tour Roche, habituellement omniprésente, reste cependant invisible. La transformation a permis de préserver les éléments précieux de l’ancien bâtiment tout en conférant à la maison de nouveaux atouts.

EmplacementHolbeinstrasse 15, CH-4051 Basel
ArchitectureBeer Merz Architekten BSA
Planification, Réalisation2015 – 2016
Volume du bâtiment 950 m3
Frais de constructionCHF 1.45 mio
Construction en bois Hürzeler Holzbau, Magden
Ouvrages en béton apparent   Bauunternehmung Knecht, Münchenstein


Cet article a paru pour la première fois dans la Magazine de la Documentation Suisse du Bâtiment (DSB) en mars 2019.

Articles les plus récents

13 déc. 2019 | Scène

Céramique de bâtiment: tradition et modernité

Avec le chef d’atelier, le céramiste Lucian Kainz, nous parl...

Céramique de bâtiment: tradition et modernité

12 déc. 2019 | Scène

Galerie photos: Céramique de bâtiment

La galerie de photos présente des exemples choisis de cérami...

Galerie photos: Céramique de bâtiment

12 déc. 2019 | Scène

Magazine DSB Nº 1: Édifices sacrés

Le magazine de la Documentation Suisse du Bâtiment (magazine...

Magazine DSB Nº 1: Édifices sacrés

12 déc. 2019 | Branchennews

Un WC séparateur d'urine intelligent

Keramik Laufen a développé «save!», une cuvette de WC à sépa...

Un WC séparateur d'urine intelligent
Copyright © 2001-2019 Docu Media Suisse Sàrl

Renouveau intérieur