Nouvelle technologie dans un look d'antan

Nouvelle technologie dans un look d'antan

Angela Husi, Minergie | 22 juillet 2019 | Savoir spécialisé

Minergie Solar
Un système solaire thermique de 24 mètres carrés assure la production d’eau chaude et contribue au chauffage.


Depuis les années 1950, l’ancien bâtiment agricole, situé à Dielsdorf ZH et datant de 1845, se compose de deux parties résidentielles (transformation de l’aire de battage de blé en appartement). Il a été entièrement rénové en 1999 et transformé en une unité de logement. Lors de la transformation en 1999, la planification a été effectuée selon la norme de construction Minergie applicable aux bâtiments neufs de l’époque, sans pourtant procéder, à ce moment-là, à la certification Minergie.

En 2011, le maître d’ouvrage Stephan Huber a installé un système solaire thermique de 24 mètres carrés pour la production d’eau chaude et de chauffage. Un système photovoltaïque de 4,16 kilowatts en crête a été ajouté en 2016. Deux ans plus tard, il a fallu remplacer ce système de chauffage vu que l’entreprise responsable de l’entretien de la mini-centrale de cogénération (CCF) n’offrait plus ce service. La même année, Huber a décidé d’installer une chaudière à pellets avec un réservoir de pellets enfoui dans le sol. En même temps, il a remplacé l’ancienne ventilation contrôlée de la maison (VCM) par une variante plus moderne. Grâce aux mesures de prévention prises en 1999, le bâtiment a pu rapidement être certifié Minergie.

L’étape suivante consiste à remplacer le vitrage des anciennes fenêtres, qui datent d’il y a 20 ans et démontrent un coefficient de transmission thermique de 0,6 W/m2K (nouveau coefficient de transmission thermique: 0.95 W/m2K).

Minergie Innenraum
Le confort d’habitation, le niveau d’isolation et la technique de bâtiment correspondent au standards actuels, l’ancienne maison à ossature bois étant encore bien reconnaissable comme telle.


Questions au planificateur et maître d'ouvrage Stephan Huber

Où voyez-vous les avantages d’un assainissement selon le standard Minergie?
Minergie exige une norme clairement définie qui va au-delà de la loi. En respectant les normes Minergie, vous construisez pour l’avenir, c’est-à-dire que le bâtiment ne devient «vieux» en termes d’énergie qu’à partir du moment où les exigences légales dépassent la norme Minergie. Cependant, le facteur décisif dans le cadre de l’assainissement n’était pas d’obtenir à tout prix la certification, mais la volonté de mettre en œuvre une transformation tournée vers l’avenir, avec la consommation d’énergie la plus faible possible.

Quels en étaient les défis?
Nous avons rencontré les défis habituels qui surviennent lors d’une transformation. Puisque la transformation de 1999 a été très importante, des problèmes inattendus comme du bois pourri dans les solives, une mauvaise isolation acoustique des murs contre le bruit du trafic routier, des radiateurs et des tuyaux qui fuyaient ont quasiment pu être exclus.

Qu’est-ce qui vous réjouit le plus?
Ce qui me réjouit tout particulièrement, c’est que le bâtiment se présente telle une ancienne maison à ossature bois de 1845 qui cependant dispose d’un confort d’habitation, d’un niveau d’isolation et d’une technologie de bâtiment qui répondent aux normes actuelles.
Grâce à la bonne isolation et aux arbres centenaires qui ombragent le bâtiment, ce dernier est toujours agréablement frais en été (maximum 26°degré Celsius). Comme au cours des travaux d’assainissement le plan d’étage a été conçu en tant qu’espace ouvert, avec une galerie installée au-dessus du rez-de-chaussée l’air circule très bien, ce qui contribue également à un climat intérieur très agréable en été.
Avant l’assainissement, le bâtiment présentait de nombreuses fuites, et les pièces étaient exposées à différentes températures ambiantes, souvent trop basses. Grâce à l’assainissement, on a pu nettement améliorer de manière considérable le confort d’habitation, ce qui a en même temps permis de réduire les besoins en énergie.




Stephan Huber








Le maître d’ouvrage et planificateur Stephan Huber est membre de la direction et copropriétaire de la société d’ingénierie Wichser Akustik & Bauphysik AG Zürich depuis 2002.


Articles les plus récents

22. Oktober 2019 | Branchennews

Portes à ouverture rapide – pour optimiser le...

Les portes à ouverture rapide s'ouvrent et se ferment très r...

Portes à ouverture rapide – pour optimiser le...

21 octobre 2019 | Scène

L'architecture à l'heure du changement climat...

Comment organiser nos villes et nos bâtiments pour répondre ...

L'architecture à l'heure du changement climat...

21. Oktober 2019 | Branchennews

Prix Solaire Suisse 2019 pour la plus grande ...

Le bâtiment «Silo Bleu», à Renens, vient de recevoir le Prix...

Prix Solaire Suisse 2019 pour la plus grande ...

21. Oktober 2019 | Branchennews

De petites céramiques de façade qui font un g...

Des éléments céramiques en trois dimensions de la série Craf...

De petites céramiques de façade qui font un g...
Copyright © 2001-2019 Docu Media Suisse Sàrl

Nouvelle technologie dans un look d'antan