Constructions smarts en bois

Constructions smarts en bois

Hansueli Schmid, Lignum | 8 mai 2019 | Savoir spécialisé

Plusieurs systèmes constructifs s’offrent à qui choisit la construction en bois. Tous ces systèmes ont un point commun: ils recourent le plus souvent à la préfabrication. Alors que sur le chantier les fondations sont réalisées, le charpentier travaille déjà en atelier pour construire parois et planchers.

Dans la construction en bois la notion de système ne se limite pas à la structure, mais comprend l’ensemble des composants de la construction y compris les parements intérieurs, l’isolation et les revêtements de façade. Il est même possible de préfabriquer des modules complets qui incluent l’agencement intérieur et la technique du bâtiment. Les systèmes les plus courants aujourd’hui sont la construction en ossature, les structures poteaux-poutres et la construction massive en bois.


MonteRosa Hütte
Nouvelle cabane CAS du Mont Rose, 2009. Maître de l‘ouvrage: CAS section Mont Rose. Conception: EPF Zurich/CAS Suisse. Architecte: Studio Monte Rosa, Bearth & Deplazes Architekten AG. Ingénieur civil, statique: WGG Schnetzer Puskas, Bâle. Ingénieurs bois: communauté Holzbaubüro (Hansbeat Reusser)/SJB (Christian Keiser). Construction bois: Holzbau AG, Mörel. Photo: Hansbeat Reusser, Winterthur/LIGNUM


Systèmes de construction bois


La construction hybride
Dans les structures hybrides, les éléments de construction en béton, en acier ou en verre sont combinés à la construction en bois. Les structures mixtes bois-béton par exemple ont fait leurs preuves dans la réalisation des planchers. Aujourd’hui des façades modulaires en ossature bois viennent refermer une structure poteaux-dalles en béton armé. Ces éléments sont significativement plus légers et plus fins que des façades d’autres types. Grâce à l’utilisation du bois, les bâtiments améliorent en outre leur bilan écologique.



Construction à ossature
Zeichnung eines Holzrahmenbaus
Le mode de construction à ossature consiste à assembler des pièces de faible section, revêtues de panneaux assurant le contreventement pour former des parois ou des planchers. En plancher, les éléments en caisson sont des éléments porteurs permettent une utilisation optimale du matériau. Ce système offre une grande liberté et peut être utilisé dans la construction d’immeubles de plusieurs étages. Grâce à des trames régulières et à la standardisation des éléments et des détails d’exécution, la construction à ossature est devenue un mode de construction simple et sûr bénéficiant d’un façonnage et d’un assemblage rapide en atelier, à l’abri des intempéries. En parois extérieures, la disposition de l’isolant directement au sein de l’ossature réduit de manière correspondante l’emprise des éléments.



Construction poteaux-poutres
Zeichnung eines Holzskelettbaus
Grâce au développement du mode de construction en poteaux-poutres, de plus en plus de bâtiments abritant de vastes espaces comme les grands ensembles sont construits en bois. Les poteaux disposés selon une trame étendue et les principes de constructions clairs offrent une grande liberté d’aménagement, notamment en termes de division spatiale. Le mode de construction en poteaux-poutres se prête donc particulièrement aux bâtiments scolaires, de logements ou administratifs, ainsi qu’aux halles industrielles ou commerciales.



Construction massive en bois Zeichnung eines Massivholzbaus
Des panneaux de grandes surfaces en bois massif, collés ou tourillonnés, tels que le bois lamellé croisé ou les planches juxtaposées sont la base de la construction massive en bois. Ce mode de construction se caractérise par le fait que les éléments assurent simultanément une fonction porteuse et de division spatiale, réduisant ainsi le nombre de couches et de matériaux mis en œuvre. La construction massive en bois est particulièrement adaptée aux immeubles multiétages, mais se prête également aux constructions répondant à des contraintes statiques particulières.



Construction en bois massif empilé
Zeichnung eines Blockbaus
La construction en bois massif empilé (madriers ou rondins) est un mode de construction de longue tradition. A l’origine, ce type de construction consistait à empiler des troncs d’épicéa ou de sapin. Aujourd’hui, les parois sont la plupart du temps composées de plusieurs couches, dont une d’isolation et seule la face intérieure ou extérieure est en madriers ou en rondins apparents.



L'article est paru pour la première fois dans la brochure «Arguments en faveur du bois» de Lignum - Economie suisse du bois.

Télécharger la brochure complète

Plus de brochures sur le bois à Lignum – Economie suisse du bois


Articles les plus récents

21 mai 2019 | Scène

La buvette d'Evian

Cette première monographie richement illustrée de la buvette...

La buvette d'Evian

21. Mai 2019 | Branchennews

Une ventilation contrôlée des habitations pou...

Le technicien-chauffagiste a recommandé le système intégral ...

Une ventilation contrôlée des habitations pou...

14 mai 2019 | Scène

École de commerce: conception délicate

L’école de commerce Raymond Uldry de Genève séduit par son a...

École de commerce: conception délicate

14. Mai 2019 | Branchennews

Aspex – créé pour décorer et protéger les mur...

Le décor imprimé Aspex offre design, style, protection et du...

Aspex – créé pour décorer et protéger les mur...
Copyright © 2001-2019 Docu Media Suisse Sàrl

Constructions smarts en bois